AccueilRomansPoesiesMusiquePhotosAquarellesAutres photosPhilatélie

 

candy_orange.gifVisite de mon quartier

candy_pink.gifVisite au Parc de la tête d'or

candy_green.gifPhotos prises sur les quais de Saône

candy_red.gifPhotos de la vogue, prises la nuit

candy_blue.gifCouleurs d'automne

Cartes postales anciennes

Photos avec des amis au Billard Café( LYON)

Invitation à un mariage

Séance photos au café "la soirie" pour l'affiche d'Osmoz Duo

Photos diverses

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon cher internaute, je vous invite à visiter mon quartier : Le quartier de la Croix-Rousse qui se situe sur les hauteurs de Lyon. Le jour où j'ai prises ces photos, j'allais comme à mon habitude prendre mon café sur les terrasses situées sur le boulevard. Je vous souhaite une bonne visite!

  He oui, c'est là où j'habite. Allons à l'intérieur...

 

 

A l'intérieur..

 

Je sais que ça parait glauque, mais ce bâtiment fait partie des monuments historiques. Il a été rénové entièrement par la ville( heureusement pour les propriétaires!). Ce bâtiment est un ancien couvent construit il y a plusieurs siècles, puis il a été occupé par les Canuts à la révolution industrielle où ils y installèrent leurs métiers à tisser. La hauteur des plafonds( près de 4 mètres) à l'intérieur des appartements a été bien évidemment un argument de taille, vu la dimension des métiers. Voilà pour le petit historique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est vrai qu' on se croirait dans un couvent. Avec un peu d'imagination, on pourrait y croiser des religieuses sous ces arches ensoleillées.

    

  

 

 

 

 

 

Enfin dehors! Juste en face se trouve la place Bertone et à ce propos peu de gens connaissent ce monsieur Bertone ou plutôt ce jeune homme mort à l'âge 21 ans. C'est mon ancienne voisine, madame Perret, morte depuis( que dieu ait son âme!) qui me reconta son histoire. Celle-ci se passait sous l'occupation allemande et ce garçon( qu'elle a très bien connu) sortit un jour de chez lui armé d'un pistolet pour allez tuer un officier allemand. Ce jeune homme le fit réellement et fut arrêté puis exécuté. Mais ce qui marqua le plus mon esprit dans cette histoire, ce fut la façon peu élogieuse qu'elle m'en parla. Car l'assassinat d'un officier allemand entraînait automatiquement l'execution de plusieurs civils choisis au hasard! Quelle dure époque, non? Mais si vous le voulez bien, contiinuons notre promenade dans ces rues chargées d' Histoire.

 

              

A côté de la place, un distributeur de vélos, si on peut l'appeler ainsi. C'est la grande mode aujourd'hui dans les grandes villes.

 

 

 

En remontant plus haut, on tombe sur la rue du Mail.

     

Au bout de la rue, c'est la petite place du marché. Mais le gros problème, ce sont les prix qui sont trop élevés. Vaut mieux aller le mardi sur le boulevard où c'est meilleur marché.

 

 

Oh la célèbre pissotière de la Croix-Rousse, coincée entre la grande rue et la rue du Mail! Le problème, c'est que malgré sa reconstruction ça pue toujours autant. En fait, c'est qu'en été tous les clochards de Lyon monte sur le plateau de la Croix-Rousse pour envahir la place : où il y a des bancs pour s'asseoir, une fontaine pour faire sa toilette en public et beaucoup de personnes âgées qui donnent de l'argent par pitié. Cet argent, ils le boivent, donc ils pissent trop et en plus de travers!

 

 

 

 

 

 

 

 

Place de la Croix-Rousse

 

 

Autre vue

 

Sur la place, la statue de monsieur Jacquard, le célèbre inventeur du métier à tisser semi-automatique dont le motif Jacquard est connu de tous, je crois. Cet homme fut quand même ingénieur en son temps, ce qui n'était pas rien à l'époque juste après les guerres napoléoniennes. Faut se l'avouer, mais cet homme n'eut pas beaucoup de chance avec ses semblables durant sa vie. Car pour échapper à la misère, son père l'entraîna lui et son frère dans l'armée de Napoleon où il en sortira le seul survivant ! C'est ce que dit la légende. Après cela, il se dirigea vers des études techniques afin de réaliser son oeuvre: le métier à tisser semi-automatique. C'est une machine qui fonctionne grâce à un programme perforé sur des cartes représentant le motif que l'on veut tisser, bref, l'ancêtre des programmes informatiques. Et s'il le construisit, ce fut avant tout pour amél-iorer les conditions de travail des tisserands du monde entier. Mais notre homme n'eut vraiment pas beaucoup de chance avec ses semblables et en particulier avec les tisserands qu'ils le décrièrent comme une machine à faire du chômage, au point qu'une de ses machines fut brûlée sur la place des Terreaux à Lyon. Le chômage une vieille chose comme le monde? Malgré cela, ces métiers à tisser eurent beaucoup de succès auprès des industriels du textile qui souhaitèrent se lancer dans la grande production de tissu. Important à signaler, la statue que vous pouvez voir sur la place de la Croix-Rousse n'est pas l'originale. Car celle-ci en bronze à l'ori-gine fut fondue sous l'occupation allemande pour faire des armes et des munitions.

 

 

 

 

Enfin arrivé au café. Hum comme c'est bon de s'asseoir!

 

 

 

 

 

Assis sous la verrière, on se croirait dans le vieux Paris..

 

 

 

 

Les nouvelles sont mauvaises en ce jour du 26 Juillet 2007 où la première page du journal nous le dit très clairement. Oh merde, pas de chance pour le tour de France! Mais pour ne rien vous cacher, cela ne m' empêchera pas d'apprécier un bon café assis en terrasse. Allez salut!

 

 

RETOUR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                 

Maintenant, je vous invite à visiter le parc de la tête d'or. J'y vais uniquement quand le temps s'y prette. Et comme ce matin il faisait beau, j'en ai profité pour allez faire des photos.

 

Entrèe du parc..

 

 

Je vous en prie, Monseigneur!

 

 

 

Vue sur le lac

 

 

Centauresse et  jeune faune

 

 

 

 

Le baiser des statues

 

 

Petite promenade à vélo dans les longues allées

 

 

Ou bien préférez-vous un vélo à 4 roues?

 

 

Une glace peut-être?

 

 

 

Un tour en pédalo?

 

 

Vous êtes vraiment difficiles, mes amis!

 

 

Continuons sur le chemin ensoleillé!

 

 

En face, l'ile des morts.

Toutes les nuits, ils traversent  le lac et  s'en vont  se promener dans le parc..

 

Des barques, des barques et toujours des barques! 

 

 

Tel un requin aux flancs bleus, la barque retournée expire sur les quais ensoleillés.

 

 

 Ses amies essayent de prendre le large, mais en vain.

 

 

 

Car un vieux treuil rouillé, tel un capitaine, veille sur elles!

 

 

 

 

Petit coin nature

 

 

Ancienne terrasse du parc avec sa faïence d'époque.

 

 

Détail vase

 

 

Détail faience

 

 

Quelle beauté!

 

 

Vue sur le lac

 

 

Petit coin nature

 

 

Le lampadaire

 

 

Jeunes gens sur l'herbe

 

 

Vite allons boire un petit café à la guinguette!

 

 

Sous les branches des platanes, la lumière est douce

 

 

                               Le café 1,65, c'est pas donné. Mais dans un tel lieu qui pourrait faire une réclamation?

 

 

 

 

Tout à coup, le signe me fit un signe et s'approcha..

 

 

Il me dit dans le coin de l'oreille que j'étais un vilain petit canard !

 

 

Tu as entièrement  raison ! je lui répondis à travers les grilles et s'en est allé heureux par ma réponse.

 

Mais poursuivons notre promenade, mon ami!

 

Un arbre baignant ses branches dans les flots limpides..

 

 

Juste derrière se trouve un petit bois..

 

 

Vue sur le lac

 

 

 

Un petit coup d'oeil en arrière

 

 

 

A cet endroit, les eaux sont merveilleuses!

 

 

 

J'ai trouvé des  grenouilles de bois qui se parlaient entre elles!

 

 

Pendant ce temps là, les flics faisaient  leur ronde sur de drôles d'engins.

 

 

Mais moi, j'ai fait semblant de ne pas les voir en regardant le ciel!

 

 

 

 

Cet escalier me semblait appartenir aux grenouilles, c'est mon instinct qui me le disait..

 

 

 

Je comprenais maintenant pourquoi les flics faisaient leur ronde dans les parages : pas loin il y avait la Maison Blanche!

 

 

Pour ne pas me faire repérer, je m'enfonçais dans les sous-bois

 

 

 

 

Un indice me laissait présager du pire..

 

 

Au détour du chemin, je découvris le crime !

 

 

Telle une racine géante, l'arbre avait craché son dernier sang dans la nature!

 

 

Les deux frères avaient été décapités, mais sur le terrain on ne découvrit qu'un seul corps. Je n'osais point appeler les flics du parc de peur d'être pris pour l'assassin. Aussitôt, j'en profitais pour disparaître.

 

 

 

Puis je repassais par la guinguette afin de brouiller les pistes

 

 

 

Puis je pris le chemin de la sortie,

Où il y avait toujours les gens sur l'herbe, comme c'est étrange!

 

 

 

Puis je passai à côté de la maison du gardien. Tiens, celui là il est logé comme un prince! Beaucoup de gens doivent l'envier, n'est ce pas? Peut-être qu'un jour on découvrira son corps dans la fosse aux ours complètement déchiqueté par l'animal. Etait-ce un accident ou un crime longtemps prémédité par l'assassin ? Vous le serez dans mon prochain roman!

 

 

Sur mon passage des fleurs et des fleurs. Mais au juste poussent-elles pour la tombe du gardien ou bien pour son anniversaire?

 

 

 

Cette fleur me faisait rudement peur avec son maquillage excessif!

 

Vivement la sortie du parc!

Ah, je l'a vois enfin, ouf.

 

 

 

Mes chers amis, j'espère que cette balade en ma compagnie vous aura fait plaisir. Pour ma part, je vais remonter chez moi avec mon scooter que j'ai garé juste à l'entrée du parc. Allez au revoir!

 

RETOUR

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos prises en Janvier 2008 sur les quais de Saône, en face de l' île Barbe.

 

 

 

 

Le soleil commençait à se coucher..

 

 

 

 

Pont de l'île Barbe

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ambiance maritime en bord de Saône!

 

 

 

 

 

 

 

 

Écluse par temps d'inondation!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cercle d'avirons

 

 

 

 

L'horizon découpé par le béton!

 

 

Le soleil incendie le ciel!

 

 

Soleil couchant à travers les arbres et  les eaux calmes du soir..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cartes postales anciennes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

  Avec de petits mots laissés derrière la carte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Soirée au Billard café en 2009  avec DJ, SOHAMINO et MOICMO

DJ( un copain du lycée Diderot)

 

 

 

 

 

 

 

De jolies clientes!

 

 

 

 

MOICMO( chanteur de Reggae)

 

 

 

 

Moicmo et sa copine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DJ en extase mystique !

 

 

 

Visiblement, la cliente n'apprécie pas trop que je la prenne en photo!

 

 

 

 

 

 

SOHAMINO et MOICMO

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos prises au cours du mariage de la belle soeur de Sohamino

Quel beau couple , n'est-ce pas?

 

 

 

 

 

 

 

Quel endroit enchanté!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour la cérémonie, une limousine a été louée et le chauffeur nous a laissé monter à l'intérieur pour prendre des photos.

Le jeune homme et sa copine sont des amis de Sohamino, bref, juste le temps de se prendre pour des stars!

 

 

 

 

 

 

 

Et moi, le photographe des stars( l'homme invisible!)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Descente de la star Sohamino!

 

 

 

 

Pour réaliser une affiche pour Osmoz Duo( un duo qui allait se produire au Flunch de Givors tous les vendredi soir pour un karaoké),

j'avais pris une série de photos pour l'occasion.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme son petit copain était venu lui aussi à la séance photos, il accepta que je les prennes ensemble.

Malheureusement, je ne me rappelle plus le nom de cette jeune fille qui était une excellente chanteuse!

Mais bon, notre destin ne dépend pas de nous mais des autres, n'est-ce pas?

 

 

 

Oh, l'amour, comme c'est beau quand on est jeune!

 

 

 

 

 

 

 

Affiche réalisée par moi même!

 

 

 

Quelques images du Flunch GIvors

 

 

 

Si mes souvenirs sont bons, je crois qu'elles chantaient une souris verte qui courait dans l'herbe...

 

 

 

Les employés en toute décontraction!

 

 

 

 

Photos diverses

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La solitude

 

 

 

RETOUR